Etude UFMD France Pub ‘’ Les investissements publicitaires en marketing direct et relationnel en 2010

Nette reprise des investissements en marketing direct et relationnel dans les grands médias et Internet




Etude UFMD France Pub ‘’ Les investissements publicitaires en marketing direct et relationnel en 2010

A l'occasion du salon Stratégie Clients, l'UFMD et France Pub présentent en exclusivité pour le salon, le bilan des investissements en marketing direct et relationnel de 2010.

Cette étude, réalisée auprès d'un très large panel d'entreprises, permet de mesurer l'évolution des dépenses en marketing direct et relationnel des annonceurs en fonction des différents médias et secteurs d'activités. Le périmètre du marketing direct et relationnel intègre : le marketing direct traditionnel (mailing, ISA, marketing téléphonique), Internet (liens, display, e-mailing) et le marketing direct dans les grands médias.

En 2010, le marketing direct et relationnel pèse pour un peu plus de 44% dans l’ensemble de la communication des annonceurs pour un volume de 13,6 milliards d'euros d'investissement.

Le marketing direct et relationnel après avoir connu une année 2009 difficile
(-8,14%) voit sa croissance repartir (+ 3,35%), un taux plus important que celui de l’ensemble du marché publicitaire (rappel : +2,9%). Le marketing direct et relationnel devient en effet incontournable dans les stratégies médias des annonceurs, concernant plus d’un spot radio sur deux (56%) et 41% des films publicitaires. Globalement, son poids est de 39% dans les trois grands médias (TV, presse, radio) soit une augmentation de 2 points vs 2009.

Forte progression des investissements sur Internet (+8,6%) et dans les médias (+10,1%)

Ce sont les catégories Internet (+8,6%) et marketing relationnel dans les grands médias (+10,1%) qui progressent le plus. Dans le détail pour Internet, la croissance se fait grâce au search (+9,6%) et au display (+12%), l’e-mailing perdant 5 points, en raison de l’amélioration des stratégies de ciblage et de fréquence d’envoi de la part des annonceurs. Pour les grands médias, les taux de croissance sont particulièrement importants en TV (+ 13,3 %) et en radio (+ 17,5 %).

Les médias traditionnels de la communication directe – mailings, ISA et marketing téléphonique –, eux, se stabilisent (+0,4%) dans un environnement très concurrentiel.

Tous les secteurs d'activité mènent des actions de marketing direct et relationnel afin de développer du lien avec leur client, de façon plus ou moins intense selon le secteur.
Ainsi  en 2010, le marketing direct et relationnel reste le média privilégié du secteur  '' établissement financier assurances ''  et de celui de la distribution avec respectivement 100% et 65% de part de MD et relationnel dans leurs investissements publicitaires. De même, des secteurs de plus petite taille comme le secteur '' organismes humanitaires '' et '' l'ameublement-décoration '' y sont engagés avec conviction avec respectivement 100 % et 66% de part de marketing direct et relationnel.

Les secteurs de la distribution, de l'automobile et de la finance assurance, traditionnellement les trois plus gros investisseurs en marketing direct et relationnel ont fortement augmenté leurs investissements en marketing direct et relationnel en 2010

Les trois premiers secteurs annonceurs qui pratiquent le marketing direct et relationnel dans les grands médias, la distribution, l'automobile et la finance assurance enregistrent des progressions à deux chiffres (+ 14%, + 11% et + 19 %).
D'autres secteurs de moindre envergure  '' Culture et loisirs ''  et  '' Habillement textile ''  atteignent une progression de + 30 %.

Le marketing direct « traditionnel » globalement stable

Avec plus de 9 Mds €, le marketing direct traditionnel (papier et téléphone) reste de loin le principal support de communication des entreprises. Il totalise 66 % des investissements en marketing direct et relationnel des entreprises et 30% des investissements publicitaires globaux des annonceurs.
A noter que les imprimés publicitaires adressés, qui concentrent près de la moitié des investissements de marketing direct traditionnel, affichent une légère baisse de -1% (contre -6,8% en 2009). Les imprimés non adressés sont en hausse de 1,5% (contre -3,4% en 2009).

Plus de deux annonceurs sur trois sont engagés dans la communication relationnelle

Certainement lié au développement d'Internet, on observe une forte proportion d'annonceurs (70 %)  qui utilisent une communication ciblée. L’apparition de nouveaux outils de relation et de communication (internet mobile, blog, réseaux sociaux) va de plus vraisemblablement dégager de nouvelles perspectives d'évolution pour le marketing direct et relationnel.

(communiqué de presse + tableau ci-dessous en pdf)
(étude UFMD France Pub ci-dessous en pdf)



A propos de l’UFMD (Union Française du Marketing Direct)
L'UFMD, fédération d’associations professionnelles, institutions et écoles représentatives des différents intervenants du secteur, regroupe l’AACC, l’ARPP, la FEVAD, l'UDA, France GENEROSITES, le SNCD, La Poste, le CMD, l'IEMD et la MMA. L’UFMD réalise depuis 1990 une étude sur les investissements en marketing direct " Les chiffres du marketing direct " et s’est alliée à France Pub en 2007 afin de réaliser une étude sur les dépenses des annonceurs en marketing direct et relationnel.
Contact :
Magali REBEYRAT, Responsable Communication Mél. mrebeyrat@cercle-md.com
Tél : 01 42 56 54 57 - Fax : 01 45 63 91 95
A propos de France Pub :
France Pub, département études de Groupe Hersant Média, produit depuis 15 ans des études sur la consommation, les médias et la proximité.
Elle publie chaque année deux études de références du marché publicitaire : France Pub Annonceurs qui mesure l’ensemble du marché de la communication analysé par média et secteur en net et France Pub Consommateurs une étude média marché qui, à partir d’un panel de 30000 interviews, analyse les expositions média et hors média sur les cibles consommateurs (fréquentation et postures d’achat). Ces deux études donnent des résultats nationaux et locaux sur l’ensemble des bassins de consommation.
Contact : Xavier Guillon, Directeur Etudes et Marketing GHM, Directeur France Pub
Tél : 04 72 36 57 13 – Mél
x.guillon@hersant.com


cpufmdfrancepubvf.pdf CPUFMDFRANCEPUBVF.pdf  (313.01 Ko)
france_pub_et_le_md_et_relationnel_en__2010.pdf france pub et LE MD ET RELATIONNEL en 2010.pdf  (555.93 Ko)


Mardi 22 Mars 2011
Magali REBEYRAT
Lu 3804 fois